Tout savoir sur le changement de prothèses mammaires

par | 18 septembre 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie du sein | Chirurgie esthétique | Prothèses mammaires

Si la pose d’implant mammaire a pour but de sublimer les contours d’une poitrine plus généreuse, chaque patiente doit être consciente que sa prothèse est amenée à vieillir, sous le double effet de l’usure lente des matériaux et de la pression exercée par un tissu avoisinant de moins en moins ferme et élastique.

C’est pourquoi il est utile de tout savoir sur le changement de prothèse mammaire, avant même de se décider d’augmenter sa poitrine par chirurgie.

 

Quand procéder au changement de prothèses mammaires ?

 

La pose de prothèse mammaire génère fréquemment la formation d’une capsule fibreuse autour de l’implant, qui peut s’épaissir avec le temps et accélérer les tensions mécaniques sur la prothèse. Globalement, le changement de prothèse mammaire peut alors résulter de deux grandes décisions : un choix de la patiente, ou une obligation médicale.

 

Changer de prothèse mammaire par choix

 

Une patiente peut décider de changer ses prothèses mammaires dans deux grandes indications :

  • soit par convenance personnelle, dans un souci par exemple de « naturalité : elle peut alors choisir de retrouver sa poitrine originelle, ou d’opter pour une augmentation des seins par lipofilling plus naturelle, avec sa propre graisse ;
  • soit pour des raisons esthétiques, si elle veut changer la forme de ses seins ou si elle est déçue du résultat esthétique, avec par exemple une ptose mammaire ou des plis. Elle doit alors se demander quelle prothèse mammaire choisir en remplacement.

 

Prothèse mammaire : quand les changer par obligation ?

 

En cas d’anomalies comme des douleurs, une rupture de prothèse spontanée ou accidentelle, ou encore l’apparition de kystes, le remplacement de prothèse mammaire va être conseillé pour des raisons médicales.

Dans le cas où ni la palpation des seins, ni le bilan radiologique, ne relèvent d’anomalies, il n’y a aucune obligation à un remplacement des prothèses, même après 10 ans. Il reste toutefois recommandé de ne pas dépasser les 20 ans, et de procéder alors au remplacement des implants à titre préventif, avec nettoyage de la loge prothétique

En résumé, savoir quand changer de prothèses de seins reste une réponse sur-mesure qui nécessite de faire un suivi régulier, et de confronter l’avis du chirurgien, l’imagerie médicale et les attentes de la patiente.

 

Comment se déroule un changement de prothèses mammaires ?

Le remplacement des implants mammaires s’apparente à une pose de prothèses, avec toutefois quelques spécificités.

 

Implant mammaire : la consultation avant leur changement

 

Une visite préalable est toujours nécessaire, pour définir les indications et les objectifs. C’est ainsi que le chirurgien va déterminer la technique de remplacement de la prothèse mammaire et le prix, avec établissement d’un devis. Le geste technique peut être plus complexe, par exemple sur un changement d’implant mammaire avec capsulectomie demandant un nettoyage de la loge.

 

Changement d’implant mammaire : les spécificités de l’intervention

 

Pour l’anesthésie, le changement de prothèse mammaire sous anesthésie locale est parfois possible, sur des gestes simples, avec prothèse pré pectorale.

Pour l’incision, le chirurgien reprend en principe la cicatrice d’origine pour assurer un rendu harmonieux.

De manière générale, le praticien utilise la loge déjà formée qu’elle soit pré-musculaire, post-musculaire ou en dual plan. Elle est nettoyée si besoin, et débarrassée de sa coque fibreuse.

SI le changement d’implants mammaires porte sur des prothèses de volume inférieur, il est parfois nécessaire de retirer l’excès de peau et de recentrer l’aréole par un lifting du sein ou mastopexie. La solution idéale est de choisir des implants de même taille ou légèrement plus gros.

 

Remplacement prothèse mammaire : convalescence et suites opératoires

 

Sur un changement de prothèse mammaire, la douleur et les suites opératoires sont en principe plus légères que lors de l’opération initiale. En effet, les tissus sont moins clivés pour former la loge déjà existante, d’où moins d’inflammation.

Pour autant, la patiente doit rester très vigilante et suivre les recommandations du chirurgien, en particulier l’interdiction des charges lourdes et le port d’un soutien-gorge compressif sans armature métallique, durant au moins 4 semaines.

 

Combien coûte le changement de prothèses mammaires ?

 

En pratique, le coût d’un changement de prothèses mammaires dépend des mêmes facteurs que la chirurgie initiale : choix des prothèses, honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste, frais d’hospitalisation…

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de notes : 3

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

Dernières actualités du Docteur Château

Pose de prothèse mammaire : quelle durée de vie ?

Pose de prothèse mammaire : quelle durée de vie ?

Si l’augmentation des seins par pose de prothèse mammaire fait partie en France des mammoplasties les plus demandées, les patientes restent toutefois conscientes de la durée de vie limitée des implants. Pour autant, ceux de dernière génération n’obligent pas forcément...

Abdominoplastie : quel résultat 1 an après ?

Abdominoplastie : quel résultat 1 an après ?

Le « lifting du ventre » ou abdominoplastie offre un rendu souvent spectaculaire, avec un avant après qui sublime une silhouette transformée, à la fois plus mince et plus tonique. Il faut toutefois être conscient que le résultat définitif d’une abdominoplastie demande...

Après une abdominoplastie : douleur et cicatrice

Après une abdominoplastie : douleur et cicatrice

Le lifting du ventre ou plastie abdominale permet de traiter en un seul acte opératoire l’excès de graisse (liposuccion du ventre), l’excès cutané (résection) et si besoin le relâchement musculaire (suture du diastasis). Cette opération étant assez lourde, il faut...